• Une pédagogie de l'écoute en langage - Maternelle

    Une pédagogie de l'écoute en langage - MaternelleIl y a quelques mois, j'ai regardé une conférence de Pierre Péroz, maitre de conférence en sciences du langage à l'université de Nancy-Metz.

    Il propose une nouvelle façon d'animer les séances de langage en maternelle, basée sur une pédagogie de l'écoute.

    Voici les grandes lignes :

    1. Pendant la séance, adopter un dialogue pédagogique à évaluation différée = on repousse le moment où l'enseignant intervient dans la discussion.

    L'enseignant interroge tous les élèves qui lèvent le doigt sans intervenir entre chaque réponse. Tout le monde peut prendre la parole, l'enseignant accepte les redites et les répétitions.

    Du coup, le schéma du moment de langage n'est pas "Question de la maitresse - réponse d'un élève - question de la maitresse - réponse d'un élève etc.", mais devient :

    " - Question de la maitresse

    - réponse de l'élève A

    - réponse de l'élève B

    - réponse de l'élève C

    - réponse de l'élève D

    - Question de la maitresse

    - réponse de l'élève A etc..."

    L'enseignant s'interdit les "conversations privées" qui sont des suites de question / 1 seule réponse du même élève.

     

    2. Lire des textes sans image

    Ils permettent des échanges beaucoup plus riches et une bien meilleure mémorisation du texte (la vue des images s'imprime et prend le pas sur ce que dit le texte).

    Les textes sans image permettent un langage d'évocation, au passé alors que l'image renvoie au présent et au langage de situation.

    Pierre Péroz conseille de varier les supports, idéalement, les histoires racontées devraient être constituée d'1/3 d'albums, 1/3 de textes non illustrés et 1/3 de conte sans aucun support.

     

    3. Garder toujours le même format de séance.

    Pierre Péroz conseille une pédagogie explicite, où l'enseignant annonce ce qu'il va faire. Les élèves n'ont pas de surprise, ils savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font.

    Voici le format de la séance de langage proposé par M. Péroz :

    1) Lire ou raconter.

    2) partie "langage" avec questionnement régulier mais mesuré.

    L'enseignant n'hésite pas à répéter les questions plusieurs fois. Il laisse parler tous les élèves qui le désirent. Il adopte le principe d'exhaustivité : Est-ce qu'on a tout dit? Est-ce qu'on n'a rien oublié?. Le questionnement est toujours collectif, pas de conversation privée.

    L'enseignant pose les questions toujours dans le même ordre :

    1) "De quoi vous souvenez-vous ?"

    2) "Quels sont les personnages ?" ( que veulent-ils ? Que voulait X ? Que voulait Y ? Que pensez-vous de X ? de Y ? Ont-ils obtenu ce qu'ils voulaient ?

    3) Le sens de l'histoire : compréhension fine, "Et vous, à la place de X, qu'auriez-vous fait ?"

    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

    J'ai expérimenté cette pédagogie de l'écoute avec mes élèves par groupe de 4 ou 6 élèves, comme ça....pour voir.... et j'ai été bluffée ! Les élèves ont vite compris qu'ils pouvaient prendre la parole, même s'ils n'étaient pas les plus rapides à lever le doigt. Du coup, le climat de séance était beaucoup plus calme et posé qu'habituellement. Les petits parleurs ont pris la parole, souvent en répétant une idée qui avait déjà été dite mais toujours en y apportant un petit détail non encore évoqué.

    Le fait de me mettre en retrait de ne pas intervenir verbalement entre chaque "réponse" des élèves a transformé le moment de langage, qui est passé de "on répond à la maitresse" à "on discute tous ensemble".

    Je trouve les arguments de Pierre Péroz absolument convaincants et je vous encourage à visionner les vidéos de sa conférence. Allez, c'est encore les vacances, vous avez le temps, vous ne serez pas déçu ! Cliquez sur la photo.

    Pierre Péroz vidéo

     

    Je vous propose de partager dans les commentaires les textes que vous avez testés avec vos élèves et qui ont bien fonctionné :

    Textes sans image :

    La famille rataton (Père Castor) avec des MS.

    Contes traditionnels : Le Petit Chaperon Rouge, la Belle et la Bête, Cendrillon. MS-GS

    Baobonbon, La légende du dragon de Cracovie, la légende indienne de l'araignée. MS-GS

    Le loup et les 7 chevreaux des frères Grimm. MS

     bouton  Télécharger « TEXTE Grand-mère sucre et Grand-père chocolat.pdf »  contribution de Manon, merci !

    Histoires racontées :

    Le chat botté avec des MS.

     

    « Enseigner explicitement les lectures d'inférence - CE1Le matériel prêté »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    violette22
    Jeudi 6 Août 2015 à 14:38

    un énorme merci pour cette découverte, je viens d'écouter d'une traite cette conférence, vraiment passionnante et convaincante....  et je suis sur que je vais tester dès la rentrée......  et je vais refiler le lien à du monde!!!

    (tu as raison, c'est les vacances..... on a du temps pour découvrir ce genre de choses, profitez-en , ça vaut vraiment le coup, ça remet en cause plein de choses mais pour la bonne cause je pense!!)

      • christine G
        Mercredi 24 Août à 13:55

        j 'arrive seulement...mais je m'y colle la semaine prochaine j'ai pris des notes et je vais suivre merci!!

         

    2
    Jeudi 6 Août 2015 à 15:15

    Merci de ton commentaire violette ! Tu as raison d'insister : ça vaut vraiment le coup !

    3
    Anne
    Jeudi 6 Août 2015 à 23:15

    j'ai visionné cette conférence cette après midi, et je suis tombée par pur hasard sur ton article (un lien vers tut autre chose de pinterest qui m'a conduite à l’accueil du blog :) )


     


    Très bien résumé, merci pour cet esprit de synthèse, et puis deux liens vers la même conférence dans une même journée!! c'est un signe! Il faut tester!!


     

    4
    taline
    Dimanche 9 Août 2015 à 14:58

    Bonjour, j'ai moi aussi testé cette démarche et je dois dire qu'elle est efficace. Les petits parleurs se mettent à parler ! Mais, ce qui manque, je trouve c'est une bibliographie de textes à lire aux enfants pour se lancer. Ce n'est pas évident de trouver et choisir des textes qui correspondent à ce genre d'activité.  Si celles qui ont essayé en ont trouvé des chouettes, pas trop longs, qui marchent bien avec les enfants, ça pourrait être bien de les partager sur ton article ! 


    De mon coté j'ai pris des textes du Père Castor, mais souvent trop longs, ou avec un vocabulaire un peu compliqué même avec mes GS. Il fallait les adapter.


    Voilà ! merci en tout cas pour ton article (et les autres) !

    5
    Dimanche 9 Août 2015 à 20:10

    Une révélation pour moi aussi, Testé en fin d'année dernière,totalement convaincue. Quand  cela fait appel à l'intelligence les petits ne s'y trompent pas! ! Partageons les textes qui  fonctionnent bien.

    Rééducation des troubles de l'écriture
    646, rue des Meyrannes - Aubarne
    tel: 06 42 68 20 25
    http://www.isabelle-godefroy.fr/
    6
    Dimanche 9 Août 2015 à 21:18

    Bonne idée : partageons les textes qui fonctionnent bien !

    J'ai testé avec des MS : La famille Rataton, album du Père Castor. Je vais le rajouter dans l'article.

    7
    Dimanche 9 Août 2015 à 21:42

    moi j'ai testé avec des MS en  fin d'année: le chat botté mais raconté, pas lu.

    8
    Dimanche 9 Août 2015 à 21:51

    Merci beaucoup Isabelle, je viens d'indiquer ta proposition à la fin de l'article.

     

    9
    Dimanche 9 Août 2015 à 23:24

    Merci pour cette découverte je vais m'y pencher sérieusement pour tester à la rentrée.

    10
    Nanoukae
    Mardi 11 Août 2015 à 16:59

    Merci beaucoup pour ce lien, je l'ai regardé avec beaucoup d’intérêt. Je compte le tester le plus tôt possible. 

    11
    Pocalinaa
    Mardi 11 Août 2015 à 18:34

    Je n'ai lu que le résumé pour l'instant mais tout ça a l'air très intéressant et pertinent!! Je vais avoir pour la première fois cette année des TPS-PS-MS, pensez-vous que je puisse adapter cette façon de travailler le langage ? Il me semble que oui mais il va falloir que je trouve des supports adaptés, surtout pour le texte sans image!!

    Merci pour le partage en tout cas, cela fait réfléchir!

    12
    Mardi 11 Août 2015 à 19:37

    Je te dis "oui", trois fois "oui" ! Je pense que cette façon d'animer les séances de langage est particulièrement adaptée aux plus jeunes. Pour le choix des textes, tu peux prendre un album, sans montrer les images (ou en tapant le texte). SImplement, il faudra veiller à ce que l'absence d'image ne nuise pas à la compréhension, car parfois il y a des non-dits dans les illustrations.

    De toutes façons, je mettrai en fin d'article les textes testés en classe. Ça va donc s'enrichir au fil du temps.

    13
    chouette22
    Dimanche 16 Août 2015 à 21:24

    Cela fait deux ans que je pratique la méthode Péroz avec des MS-GS.  Je leur ai lu des contes traditionnels (rien de bien innovant: Petit Chaperon Rouge, Belle et la Bête, Cendrillon...),ainsi que différents contes du monde (moins connus des enfants: la légende du dragon de Cracovie, Baobonbon, La légende indienne de l'araignée...) .

    Les textes étaient retapés, donc sans illustrations. Pour certains d'entre eux, j'ai pris le parti de garder la version d'origine, pour d'autres j'ai réduis les textes mais sans pour autant beaucoup changer le vocabulaire.

    Dans tous les cas, les élèves participent, ils sont en confiance, savent exactement comment va se passer la séance. Je reste en retrait et suis souvent impressionnée par mes petit parleur qui au fils de l'année deviennent des moyens parleurs.

    Avec cette méthode, il n'est pas rare que mes séances de langage durent 30min/ 45 min, lecture de l'histoire déduite, pour un groupe de 15 enfants.

    Je sais que cela peut "faire peur" de faire des séances pendant lesquelles l'enseignante se met en retrait mais il faut se lancer. Les enfants sont motivés par l'obtention de jetons et donc participent vraiment. Au fils de l'année ils utilisent de nouvelles structures lexiv=cales, leur vocabulaire s'enrichie!

    14
    Lundi 17 Août 2015 à 10:19

    Merci pour ton témoignage, chouette. Je vais ajouter tes suggestions d'histoire en bas de l'article.

    15
    katicath
    Lundi 17 Août 2015 à 10:19

    Lorsque j'ai remplacé une collègue il y a deux ans, j'ai suivi sa manière de fonctionner en classe. Lors des séances de langage qui duraient en moyenne 20 minutes, nous parlions autour des albums Bobos Câlins chez Ricoche. Après avoir travaillé sur plusieurs séances sur l'album (couverture, illustrations, histoire...) nous passions au travail étiquettes (marque page,images, titres... pour poursuivre le travail de langage engagé en petit groupe. Ces étiquettes font partie d'une valise péda mais je ne sais plus quel est l'éditeur Les PS travaillaient sur des albums de T'choupi, les MS T'choupi et Bobos Câlins et les GS uniquement Bobos Câlins. A chaque fin de séance, je reportais sur une feuille avec le nom de chaque élève du groupe mes remarques. Non pas du genre, untel a vu juste mais plutôt la place de chaque élève lors des interactions comment ils réagissaient face à l'interprétation de l'autre, conflit accord... Et vous comment fonctionnez-vous? Vous notez quelque chose?

    Il me semble que dans la classe où je vais remplacer à la rentrée il existe aussi cette fameuse valise.

    Je serai intéressée par vos expériences, textes, mise en place de vos séances, durée, prise de notes car je suis aussi convaincue par cette manière de fonctionner.

    Merci d'avance

    16
    binie
    Lundi 17 Août 2015 à 22:04

    tu me donne très envie avec ta synthèse je vais écouter ce monsieur demain. c'est quelque chose qui me turlipinait toujours je me voyais en train d'agir et de faire élève enseignant élève enseignant alors qu'on est en groupe en me disant mais tais-toi bon sang!! je m'y mets c'est certain!!!

    17
    Manon
    Mardi 18 Août 2015 à 22:50

    Bonjour et merci pour ton site, c'est une mine ! Nous allons être riches, riches de très bonnes idées ! J'ai hâte de tester cette séance de langage !

    18
    Mercredi 19 Août 2015 à 12:06

    Merci de vos messages, Manon et Binie !

    Katikath : moi je ne prends pas de note en séance de langage parce que je n'ai pas beaucoup d'élèves dans ma classe à cours multiple. L4an dernier, je n'avais que 4MS et 2GS ! Du coup, je connais très bien mes élèves et je peux très facilement me souvenir de qui a participé et des progrès de chacun, mais en classe de maternelle pure, je trouve ta pratique très pertinente.

    19
    FloZ
    Mercredi 19 Août 2015 à 19:28

    Le partage fonctionne à merveille puisque c'est par une amie qui a une amie qui ... etc, que j'atteris chez Zaubette !! Je n'ai pas encore écouté la conférence de P. Peroz mais déjà pour poursuivre le partage, je vous invite vivement à vous procurer de Mireille BRIGAUDIOT   Apprentissages progressifs de l'écrit à l'école maternelle avec le recueil de textes sans illustrations. C'est d'une richesse pédagogique et d'une confiance en l'intelligence des élèves formidables !


    En tout cas, merci  pour aider à se remettre le pied à l'étrier...

    20
    binie
    Jeudi 20 Août 2015 à 13:43

    Merci Floz pour l'information

    21
    anna
    Dimanche 30 Août 2015 à 10:19

    Votre enthousiasme éveille ma curiosité et mon intérêt...


    Combien d'élèves dans chaque groupe? L'une d'entre vous parle de 6, de 15... Est-ce possible en groupe classe entier (25, 29...)?


    En demi-classe, comment vous organisez-vous: que fait l'autre demi-classe?


    Merci à vous toutes et merci à Zaubette pour ton super blog!

    22
    Dimanche 30 Août 2015 à 10:53

    Avez-vous pu vous procurer le livre  de PEROZ ? je l'ai commandé en juin ou juillet  et je n'ai toujours rien reçu.

    23
    binie
    Dimanche 30 Août 2015 à 13:43

    non Isabelle je ne l'ai pas trouvé en librairie, par contre il est à Canopé (CDDP) donc je vais commencer par l'emprunter

    24
    Dimanche 30 Août 2015 à 16:50

    Anna, je ne sais pas si c'est possible en grand groupe, n'ayant que des petits effectifs. Dans sa conférence, Pierre Péroz parle de petits groupes, il me semble. Il faut en effet occuper l'autre moitié de classe, mais il y a les ateliers autonomes pour cela ! happy

    Sinon, non, je n'ai pas pu me procurer le livre de Péroz ...

    25
    katicath
    Lundi 31 Août 2015 à 19:02

    Moi j'ai 5 groupes dans la classe donc un groupe par jour.

    26
    Estelle
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 14:55

    Merci pour ce site et ce lien très interressant ! je suis professeur stagiaire et franchement dans le brouillard.. mais grâce à cette vidéo je peux déjà me projeter dans une activité langagière. merci !

    27
    manon
    Samedi 5 Septembre 2015 à 12:17

    Bonjour,

    je vais tester cet atelier de langage avec mes grands et le tapuscrit des trois brigands de Ugerer (j'adore).

    Le texte étant au passé il me semble adapté. Je vous tiendrai au courant.

    28
    Samedi 5 Septembre 2015 à 14:42
    Moi, moi j'ai voulu commencer hier avec "Boucle d'or et les trois ours", mais ça n'a pas bien fonctionné... ils étaient muets, et encore impressionnés par la rentrée, je pense. Il faut qu'on apprenne à se connaitre encore un peu, je recommencerai dans 2 semaines.
    29
    manon
    Samedi 5 Septembre 2015 à 14:54

    L'effet rentrée doit jouer, c'est certain. Et si tu as un tout petit groupe ça peut les impressionner davantage avec par ailleurs un nombre de grands parleurs plus petit forcément . ;-) Je vous dirai ce qu'il en est de mon côté avec un groupe de 8 gs.

    30
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 00:03

    J'ai commencé par Le loup et  7 chevreaux.des frères Grimm; ça a très bien marché, ils ont tous parlé sauf une qui vient juste d'être scolarisée et qui est encore très réservée mais  je voyais son bras quelle  s'obligeait à ne pas lever :-) . ça a été très riche, les uns complétant ce que  les autres  affirmaient .Ils ont même fait des soustractions (un dans la pendule donc 6 dans le ventre du loup (ce qui n'était pas dit explicitement dans le texte.

    Certaines choses ont été oubliées.mais c'était déjà très complet. On a  listé les personnages et évoqué leurs désirs.

    Je suis ravie ! .

    31
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 17:33

    Super !

    Isabelle, j'ajoute ton texte dans la récap de fin d'article. Tu as toujours des MS ?

    32
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 17:36

    PS et MS mais les Ps dormaient pendant ce temps

    33
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 17:48

    Ok, j'ai indiqué MS, donc je ne change pas. Merci ! ^^

    34
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 21:40

    La petite poule rousse marche très bien aussi !

    ça y est ils ont pris le coup, j'explique bien avant de lire qu'ils vont devoir se rappeler de tout, que je leur demanderai qui sont les personnages, ce qu'ils veulent et ce que eux auraient fait  à  la place  de la poule...

    Demain je mets l'histoire au coin écoute, elle diffère  très légèrement  du texte raconté, je vais voir s'il y a des réactions.

    Bon, il faut dire que c'est la première fois que je mets  un coin écoute, alors  ça fait bcp de nouveautés pour eux et pour moi.

    Il y avait les PS aussi, c'était leur première, 2 sur 8 sont intervenus quand je les ai sollicités:  "le renard", "le renard il veut manger la poule"

    Et toujours pas moyen de se procurer le livre (même auprès de l'auteur...)

     

    35
    manon
    Samedi 19 Septembre 2015 à 10:30

    Bonjour, combien de séances par semaines faites-vous ? J'avais commencé sur un rythme de 2 par semaine mais ça s'essouffle vite non ?

    Merci !

    36
    Samedi 19 Septembre 2015 à 18:30

    Depuis la rentrée, j'en ai fait deux... j'aimerais en faire 1 par semaine, mais comme tu dis, ça s'essouffle vite. Et surtout, on peut nourrir nos séances de langage avec d'autres choses que la restitution d'une histoire.

    37
    Manon
    Samedi 26 Septembre 2015 à 12:39

    Tu as raison, d'ailleurs cette semaine j'ai proposé une séance de langage à partir des photos prises en classe. J'ai utilisé certains principes de Péroz (tout le monde peut parler, on a le droit de redire ce qui a été dit, etc). J'ai beaucoup aimé. Ils ont naturellement employé le passé pour s'exprimer, c'était très riche.

    38
    Samedi 26 Septembre 2015 à 14:02

    Merci Manon !

    Cette semaine, nous avons parlé de nos vêtements. Les séances ont plutôt été tournées sur l'apport de vocabulaire pour dire autre chose que "pantalon / chaussure / pull". Ensuite, on a joué au "j'ai....qui a?" de la classe de Laurène :

    http://laclassedelaurene.blogspot.fr/2014/02/gdine-lance-un-rallye-liens-sur-ce-type.html

    Je n'ai pas fait d'album ni d'histoire cette semaine.

    39
    Manon
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 20:11

    J'ai utilisé Grand Mère Sucre et Grand Père Chocolat, collection "Belles Histoires des tout petits" avec des MS en groupe de soutien. Ca a bien fonctionné. Si ça intéresse, je peux taper le tapuscrit.

      • Vendredi 2 Octobre 2015 à 18:49
        Oui ça m'intéresse ! Je l'insérerai dans l'article. Merci Manon !
    40
    Manon
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 19:25

    Avec plaisir Zaubette ! Par contre l'album est à l'école il faudra donc attendre un peu ;-)

      • Samedi 3 Octobre 2015 à 09:58

        Pas de problème !

    41
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 22:23

    Voilà, je viens de mettre en ligne le texte de Manon (qu'elle m'a rapidement envoyé, c'est moi qui ai un peu trainé à le mettre ici).

    42
    Rikki
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 22:33

    Je découvre avec retard ces vidéos qui m'avaient échappé. Merci à toi Zaubette de les avoir remises en avant. C'est un travail passionnant. Je n'ai plus de maternelle depuis bien longtemps, mais je vais essayer de faire connaître ces vidéos autour de moi.

    43
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 22:35

    Je fonctionnais comme ça l'an dernier avec mes 7 GS et mes 8 CP. Le matériel de lecture, c'étaient les contes de L'Oiseau Lyre CP/CE1 puis ceux du même manuel du niveau CE1, que leur lisaient leurs camarades de CE1.

    Ce sont des contes assez courts, lus en épisodes de 10 à 15 minutes de lecture, idéaux pour l'écoute d'enfants de cinq à six ans. Au début, les CE1 ne lisaient qu'un paragraphe à la fois et je faisais commenter les petits à leur convenance à la fin de chaque paragraphe.
    En fin d'année, parce que nous avions été bousculés, il nous est arrivé de lire le conte entier, quasiment sans interruption, et tout le monde suivait et participait, sauf un enfant.

    Pour celui-là, il aurait sans doute fallu plus de temps, plus de systématisation de cette pédagogie de l'écoute, dans tous les domaines et pas seulement pour cette demi-heure de conte commenté. Mais c'était le seul moment de la journée où j'avais les GS.

    44
    maîtresse patate
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 22:55

    Je découvre ce soir ces vidéos. Et j'ai honte de ce que je faisais en classe du coup.

    Dès novembre, je teste cette méthode!

    45
    Lundi 19 Octobre 2015 à 12:44

    Moi aussi ça me fait cet effet-là quand je découvre une pratique innovante et pertinente. Je me dis "bon sang, mais c'était nul ce que je faisais jusqu'à maintenant !" Mais il faut positiver, Maitresse Patate : dorénavant tes séances seront super efficaces ! Ça fait du bien de se remettre en question, tout de même.

    46
    Lise
    Lundi 19 Octobre 2015 à 21:26

    Merci Zaubette pour ce partage!

    Je voulais te poser une question: Que faire lorsqu'un élève, dans la phase orale où la maitresse n'intervient pas entre chaque prise de parole, énonce quelque chose de manifestement faux. Je serai pour laisser les autres s'en apercevoir et corriger, mais si jamais ils ne le font pas. On intervient, coupant ainsi la parole?

    Merci beaucoup

      • Lundi 19 Octobre 2015 à 22:27

        Je pense que je laisserais les autres réagir, et s'il n'y a pas de réaction, je rebondirais sur ses propos en demandant ce qu'en pensent les autres. Je forcerais la réaction, si elle ne vient pas toute seule.

        Dans ce moment, le but est de raconter l'histoire, c'est important de remettre la vérité à sa place et de réajuster les interprétations erronées des élèves, je pense.

    47
    Lundi 19 Octobre 2015 à 22:52

    On peut aussi le solliciter, lui, en lui demandant de préciser sa pensée : "Tu nous as dit que le septième chevreau est content que ses frères soient dévorés par le loup. Tu peux nous expliquer pourquoi tu penses ça ?..."

      • Mardi 20 Octobre 2015 à 09:10

        Oui, tu as raison, c'est même par lui qu'il faut commencer dans notre questionnement. yes

    48
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 11:54

    Je vous recommande ce site http://www.iletaitunehistoire.com/

    C'est une mine ! moi je pioche dans " contes et légendes" , les textes sont bien écrits, courts et très riches et le site propose une version audio MP4 du coup après la séance mes PS/MS peuvent aller au coin écoute écouter et réécouter l'histoire  par 2 et ils adôrent !

    Comme Zaubette et maîtresse patate je réalise  à quel point j’étais "à côté de la plaque !"

    Là , la séance de langage c'est carrément jubilatoire !je n'en ai qu'un qui ne dit pas un mot...il faut dire qu'il se lève juste de la sieste et qu'il est encore un peu dans le brouillard, j'arrive  à lui donner un jeton en lui arrachant le nom d'un personnage, mais les autres l'encouragent. Je ne désespère pas  et j'ai même un plan : il faut que je trouve une histoire avec des machines agricoles ,c'est sa passion , alors si vous connaissez des histoires  avec des tracteurs et des moissonneuses, je suis preneuse

    et j'ai enfin pu lire le livre. A lire.

     

     

      • Jeudi 29 Octobre 2015 à 23:47

        Merci de ce lien, Isabelle !

    49
    Nanine
    Jeudi 29 Octobre 2015 à 23:39

    Bonsoir Zaubette,

    Merci pour ce partage (et tous les autres également). Cette conférence est vraiment passionnante. Je n'aimais pas mes séances de langage et il explique parfaitement pourquoi. J'ai hâte de tester cette pédagogie de l'écoute dès la semaine prochaine!

      • Jeudi 29 Octobre 2015 à 23:48

        Oui, hein ! Ça redonne de l'élan, une telle conférence !

    50
    isa57
    Lundi 14 Décembre 2015 à 22:08

    Bonsoir à tous,

    Je participe à une animation en groupe restreint style café péda avec Pierre Péroz mercredi 16.12.15. On pourra lui poser des questions sur le dialogue pédagogique à évaluation différée. Si vous avez essayé cette façon de faire en langage ou si vous êtes tentés et que vous avez des questions, mettez les sur le blog en réponse à mon commentaire (si Zaubette le permet bien sûr). Je les poserai pour vous et vous apporterai les réponses via le blog.

    Bonne soirée et bon courage pour les derniers jours.

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 12:42

        Quelle chance, isa57 !

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 18:12

        Si tu l'as sous la main j'aimerais vraiment savoir quoi faire du "on" : à l'oral on emploie le "on" mais quand il y a dictée à l'adulte faut-il transposer en "nous". Quel emploi du nous en maternelle ?

    51
    Zumbinette
    Vendredi 1er Janvier à 23:58

    J'ai visionné la conférence et je te remercie pour ce résumé très bien fait !

    Il y a un point que je ne comprends pas. Je m'adresse à celles qui ont déjà mis en pratique ! J'espère Zaubette que ça ne te dérange pas !

    Déjà combien de séance de langage de ce type faites vous par semaine ?

    Que faites vous lors de la 1ère séance : contage de l'histoire, d'accord, mais ensuite ?

    Tout en 1 séance, c'est à dire : restitution du texte puis questionnement autour des personnages puis questions d'interprétation ("si vous étiez X, ...")

    Ou vous séparez en 3 séances, ou ça dépend aussi peut-être du temps que prend chacun des questionnements, si les enfants parlent beaucoup ou pas. et vous restez sur ce conte le temps qu'il faut.

    J'ai 28 GS. Je compte travailler en 1/2 groupe. Mais ca va être fastidieux, déjà je fais en double, mais si ça me prend 3 séances pour chaque groupe, ça va trainer en longueur.

    Je me disais que selon les 1/2 groupe je pouvais travailler sur des contes différents.

    Bref, si vous pouvez m'expliquer en détail vote organisation, ça m'aiderait beaucoup ! Merci d'avance !

      • Samedi 2 Janvier à 14:50

        Je pense qu'il ne faut pas trop séparer le contage et la restitution.
        A mon avis, il faut tout faire dans la même séance : contage + restitution (de quoi parle l'histoire? Quels sont les personnages?). Éventuellement, tu peux reporter à la séance n°2 la dernière partie sur les personnages, où on approfondit un peu plus en demandant Qu'auriez-vous fait si vous étiez X...ou Y....? Mais même la séance 2 doit débuter par la relecture du texte par le maitre, à mon avis.
        Le but est de déclencher des commentaires spontanés de nos élèves, de les faire parler sur quelque chose qui a suscité leur intérêt. Je pense qu'en restant 3 séances sur la même histoire, tu vas lasser tes élèves et ôter toute forme de spontanéité.

        Il y a d'autres choses à faire en langage. Tu peux varier les supports de langage sur ta semaine. 1 jour de restitution d'une histoire à la Pierre Péroz, 1 jour d'enrichissement du vocabulaire sur un thème choisi en jouant à des jeux de kims ou à des "j'ai....qui a?", 1 jour de dictée à l'adulte sur quelque chose qui s'est passé dans la semaine, 1 jour de langage "ordinaire" sur la vie de tous les jours au moyen d'une mascotte à qui il arrive des aventures, 1 jour de découverte d'une image ou d'écoute musicale.... Ce ne sont vraiment pas les sujets qui manquent. DAns toutes ces situations, je pense qu'il est important de garder ce recul que préconise Péroz, de laisser les élèves interagir réellement en autorisant les redites, les répétitions, les reformulations des élèves entre eux.

      • Samedi 2 Janvier à 15:31

        Je pense, comme Zaubette, qu'il ne faut pas dissocier le moment de conte du moment de langage oral. La solution réside peut-être en une lecture fractionnée, à la classe entière, qui permet d'associer un moment où les élèves écoutent et un moment où ils échangent sur ce qu'ils viennent d'entendre.
        Dans une classe à 28, cela me semble la meilleure solution... Un moment d'écoute/restitution en début ou en fin de matinée et un autre en milieu ou fin d'après-midi et, en faisant attention de bien distribuer la parole, y compris à ceux qui ne la demanderaient pas vraiment, cela devrait suffire en terme de compréhension du langage écrit oralisé.

        Ensuite, comme le dit aussi Zaubette, les autres moments de langage de la journée peuvent s'attacher à d'autres volets de l'enrichissement et de l'analyse de la langue.

    52
    Lee47
    Dimanche 3 Avril à 17:43

    Mon tuteur de mémoire <3

    Nostalgique de mes années d'IUFM je regardais des conférences en ligne et je suis tombée sur ton article. Quel homme de génie. J'ai eu la chance immense de travailler avec lui sur le langage à la maternelle avec l'album L'enfant fleur (dans la collection kamishibai de ribambelle). Nous avions fait un comparatif avec et sans illustration. Je vous le conseille les enfants avaient été très enthousiasmes.

    Je découvre ton blog au passage, je vais aller farfouiller un peu ;)

    Bonne continuation.

    53
    Jessica
    Jeudi 22 Septembre à 19:08

    Merci pour ces vidéos, une véritable révélation... Ainsi que pour ton formidable travail.

    54
    Cec53
    Vendredi 21 Octobre à 08:52

    Bonjour

    Merci pour ces infos. J'ai tapé les tapuscrits d'une vingtaine d'albums de jeunesse pour préparer des lectures orales en ce1. Je peux les envoyer si cela peut aider. (un grand bol de lait, la petite poule rousse, sauve-toi jérémy, etc...) 

    Je vais tester à la rentrée ce fonctionnement.

    55
    titoulematou
    Lundi 31 Octobre à 19:02

    Bonsoir,

    je viens de découvrir cet auteur sur le web et j'écoute sa conférence. C'est vraiment très intéressant.Je suis sur le point de travailler sur les différentes versions de la soupe au caillou avec mes ps-ms-gs ... je crois que je vais modifier ma façon de faire ... sauriez vous où l'on peut avoir le texte complet ( je n'ai trouvé que le début) de cette conférence? ou alors le livre?

    Merci encore

    cordialement

      • Mardi 1er Novembre à 10:34

        Normalement le lien que je fournis permet de visionner toute la conférence, en différentes petites vidéos. Mais en revanche, je n'ai pas du tout le texte de son discours...

        Après une petite recherche, voici ce qu'on peut lire sur le site du cndp :

        "Retrouvez les exemples de séances pédagogiques et les résultats d’observations exposés lors de cette conférence, ainsi que d’autres indications pédagogiques qui pourront vous aider à conduire vos séances dans l’ouvrage de Pierre PÉROZ : Apprentissage du langage oral à l’école maternelle : pour une pédagogie de l’écoute. Editions Sceren Crdp Lorraine."

      • titoulematou
        Mardi 1er Novembre à 11:21

        bonjour,

         tout d'abord merci pour votre réponse. J'ai regardé avec plaisir ces petites vidéos.. en revanche le livre est quasiment impossible à trouver ....

        merci pour vos partages pédagogiques!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :